Ils ont testé leur marque avec un Pop Up Store

by / Samedi, 15 novembre 2014 / Published in Tendance Éphémère, Tout savoir sur les Pop-Up Stores

Lorsqu’on commence son entreprise, on n’a parfois pas l’argent ( ou l’envie ) de s’engager plusieurs années dans un bail pour un espace de vente et Internet permet aujourd’hui de contourner ces difficultés. Cependant, on remarque que de plus en plus de petits entrepreneurs se servent de la tendance actuelle des Pop Up Store pour s’offrir une vitrine temporaire menant à une plus grande notoriété ou pour se donner le temps de tester leur business sans engagement au long terme.

Deux histoires Anglaises nous ont particulièrement marqués : celle de Esther Gibbs, créatrice de London Mummy et de Lesley Sargeant.

photo-3

Esther Gibbs a créé sa marque d’accessoires et cadeaux pour enfants il y a 6 ans mais, effrayée par la mécanique du retail classique, elle ne vendait ses sélections qu’en ligne. Ouvrir son pop-up à Richmond pour 4 semaines lui a permis de booster ses ventes en ligne, se faire des contacts et d’ouvrir son magasin quelques temps plus tard, enrichie de cette expérience.

photo-4

Lesley Sargeant, quant a elle, vendait ses bijoux vintage sur un marché et ouvrir un pop-up lui a permis de rencontrer de nouveaux clients et de faire parler de Arabella Bianco, sa marque, sans les dépenses engagées dans un magasin « normal ». Elle vient juste d’ouvrir son propre stand permanent en avril dernier au Vintage Modes, espace de référence dédié au Vintage à Londres.

Deux histoires qui montrent que les Pop Up Stores sont accessibles même aux plus petits business. Oserez-vous vous lancer dans l’expérience ?

TOP