Mayday Mayday Mayday : La Galerie Store Urbaine et Ephémère !

by / Jeudi, 18 décembre 2014 / Published in Pop-Up Stores à Paris
Pop Up Store Mayday - vitrine

Quoi de mieux que la « streetculture » qui allie art et mode pour dépoussiérer le concept de galerie…

C’est le pari de Mayday Mayday Mayday : associer l’univers de la culture de rue à la photo dans un lieu éphémère.

Derrière cette galerie store underground, Lionel Macor, photographe et Thibaud Kelfa, graphiste. Pendant un mois, ils ont investi un espace brut dans le haut du Marais.

Sur les murs, le photoreportage de Lionel fait écho à une collection de vêtements et accessoires sur fond de hip hop.

Ce passionné de l’image et de l’humain a suivi une bande de filles dans la banlieue parisienne. Et pour mieux raconter son histoire, Lionel a capté l’univers sonore de ces jeunes femmes.

Cette bande son retransmise dans la boutique se mêle aux pièces vintage exposées siglées Sergio Tacchini ou Fila…des marques qui nous replongent direct dans les années 1990.

Une expérience immersive.

Pop Up Store Mayday - intérieur

4 questions à Lionel Macor

Cofondateur de la galerie store Mayday Mayday Mayday

  • Comment l’idée est venue ?

Nous sommes deux passionnés de photographie et cette passion a donné naissance au concept Mayday Mayday Mayday.

Notre idée c’était de partir du photo reportage, axé à chaque fois sur une histoire que l’on veut raconter, pour donner les pleins pouvoirs aux gens que l’on met en avant via la photo.

Et ensuite proposer un univers, une expérience pour les visiteurs. Un lieu où ils peuvent entre photos, vêtements et captations sonores rentrer dans cet univers.

  • Pourquoi un pop up store ?

On avait besoin d’un espace physique pour faire le lien évidemment. Un concept comme celui-là ne peut fonctionner et n’être optimal qu’entre quatre murs !

On peut allier et contrôler la scénographie des photos, la mise en place des vêtements et l’ambiance sonore.

Cette immersion se fait d’autant mieux en physique que sur le web. On essaie de recréer cette mise à niveau entre vêtements et photos sur notre site internet mais c’est moins évident.

Le web, c’est une chose mais l’expérience boutique fait vraiment sens pour développer notre projet.

  • Ce qui vous différencie ?

On souhaitait dépoussiérer ce concept de galerie élitiste où les gens ne se sentent pas forcément à l’aise.

Créer un format qui colle toujours à la photo que ce soit du reportage ou du travail d’auteur mais surtout montrer de l’humain.

Et proposer une expérience immersive pour les visiteurs avec ces trois dimensions : photo, son et mode.

  • A refaire ?

On démarre donc on teste un peu le concept. On veut s’essayer nous-mêmes à la relation avec le visiteur, voir comment se passe l’interaction entre photos et vêtements. Une fois ce cap passé, on aimerait bien réitérer l’expérience plusieurs fois.

On essayera peut-être d’avoir notre propre espace à nous plus tard mais il reste beaucoup de chemin d’ici là.

L’idée est de faire de l’éphémère et on n’est pas contre le petit côté « jouer sur la rareté » avec un popup store.

En tout cas, on a senti au vernissage que les gens ont vraiment adhéré au projet, ça s’est super bien passé et il y avait du monde ! On a la chance d’avoir des gens qui nous suivent donc on va continuer de surfer sur cette vague.

Pop Up Store Mayday - aménagement

Où ça ?

56 rue Notre-Dame de Nazareth dans le 3ème à Paris

Jusqu’à quand ?

Fermeture le Dimanche 4 Janvier

TOP